RPS, QVT, le constat

Quelques chiffres :

En France, 14 % des salariés déclarent avoir subi des violences verbales et 6 % des menaces et des comportements humiliants au cours du mois précédant l’enquête, contre 11% et 5% au niveau Europe. Au cours des douze derniers mois, 9 % des salariés en France déclarent avoir été l’objet d’intimidation ou de harcèlement moral et 3% ont subi des violences physiques (Source enquête SUMER 2010, analyse DARES 2014).

En Europe, 28% des salariés déclarent « souffrir » de stress lié au travail (Source Fondation de Dublin 1995 et 2000). Le stress serait à l’origine de 50% à 60% de l’ensemble des journées de travail perdues et coûterait aux États membres au moins 20 milliards d’euros chaque année.

Aux États-Unis, 550 millions de jours de travail sont perdus chaque année, dont 54% le serait à cause du stress. La durée moyenne des absences associées au stress serait quatre fois plus longue que celles qui découlent des accidents du travail et des maladies professionnelles.

L’Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail a estimé récemment qu’1 euro investi dans ce domaine rapportait 2,50 à 4,80 euros.